mercredi 4 juillet 2018

CAHIER 5 : EXTRAITS PRIX DES DECOUVREURS 2018-19 : L’OGRE DU VATERLAND DE PAUL DE BRANCION.

CLIQUER POUR ACCEDER AU PDF

Comme je l’ai écrit il y a quelque temps dans ce blog : avec L’Ogre du Vaterland, publié en 2017, soit un peu plus de cinq ans après la mort de son père, l’auteur/narrateur décrivant ce qu’il appelle « les effroyables travers de Léon Jacques » dont il se reconnaît lui-même « porteur contaminé mais conscient », ne fait pas que tenter de s’amputer de cette « gangrène » psychologique et morale qu’est le prolongement en lui de la monstruosité paternelle. Il brosse pour nous le tableau effrayant des dessous d’une famille de la grande bourgeoisie de la seconde moitié du XXème n’hésitant pas à dénoncer ce qui se cache de petitesse sordide derrière certaines carrières qu’une société soumise au prestige du nom et de l’argent continue cyniquement à ériger en modèles.

À l’intention naturellement des classes et toujours avec ce même souci de permettre à nos amis professeurs de mettre chaque jour davantage la poésie au cœur des arts auxquels on leur demande d’ouvrir la sensibilité des jeunes, nous proposons à partir de ces extraits d’effectuer une plongée dans le monde de « l’illustration » à travers le travail de Gustave Doré autour de la figure de l’Ogre.